Comment choisir un poulet de qualité

Comment choisir un poulet de qualité

Comment reconnaître la qualité d’un poulet ? Quelle est la meilleure marque de poulet ? Le poulet est il la MEILLEURE volaille ? Comment reconnaître un poulet fermier, et le choisir ? Comment éviter les poulets industriels, ou poulet de batterie ? Le goût est il différent entre un poulet blanc, jaune ou noir ? Quels sont les différents modes d’élevage de la volaille ? A quoi correspond le calibre d’un poulet ? Comment sont élevés les poulets Label Rouge, de Loué, ou AOP de Bresse ? Comment identifier un poulet élevé en plein air ? C’est quoi une volaille alternative ? Quelle est l’économie de la volaille de qualité en France, en Europe ? Existe t’il des labels qui garantissent la qualité des volailles ? A quoi correspond la classification des volailles ? Pourquoi opter pour la meilleure qualité de poulet ? Que signifient les différents labels ? Garantissent ils un élevage en accord avec le respect du bien être des volailles ? Comment choisir le poids et la taille d’un poulet ? Comment lit on l’étiquette sanitaire d’une volaille ? Quel mode de cuisson privilégier pour un poulet de qualité ? Quels sont les différents modes de conditionnement des poulets ?

Le poulet de qualité, volaille préférée des français

Qu’il soit lentement rôti à la broche, en brochette, juste caramélisé façon yakitori, en paupiette, délicatement relevé à l’estragon, ou à la sauge, mijoté aux épices en colombo, ou encore façon tika massala, le poulet est une des viandes les plus consommées en France.

Réputé pour ses qualités nutritionnelles et gustatives, il appartient à la famille des volailles, qui comprend les dindes, pintades, chapons, canards, …

Viande considérée comme maigre, le poulet est riche en protéines et pauvre en lipides [matière grasse des êtres vivants].

Recommandé par les professionnels de la nutrition, du fait de ses nombreuses propriétés, il contient plus d’une douzaine de vitamines et de minéraux essentiels. Il est donc d’autant plus important de choisir un poulet de qualité.

Il existe différents poulets de chair [dont la viande est destinée à être consommée], ils se distinguent par leur type [label], mais aussi par leur couleur : jaune, blanc ou plus rarement noir.

Plus généralement, les volailles sont divisées en deux grandes catégories : la volaille à peau blanche et la volaille à peau rouge.

En complément, nous vous proposons de retrouvez notre guide d’achat complet pour les œufs de qualité en France, mais également la liste des produits français sous labels AOP ou le catalogue IGP.

Mais justement, c’est quoi la définition d’une Indication Géographique Protégée, ou la description d’une Appellation d’Origine Protégée ?

Tableau comparatif  : différentes couleurs de peau des volailles en France

Couleur de la peauType de volaille
volaille à peau blanchecoquelet, poulet, poule, coq, chapon, poularde, dinde, lapin
volaille à peau rougecanard, oie, pintade, pigeon, caille

L’élevage et la production de volailles françaises obéissent à un ensemble de règles, strictes, définies dans plusieurs cahiers des charges, consultables librement.

Outre la filière standard, différents labels officiels de volailles françaises coexistent : IGP, Label rouge, AOP, bio, …

Chaque label alimentaire de qualité a ses spécificités, qui confèrent à chacun d’entre eux des obligations, identifiées dans des cahiers des charges très rigoureux.

La nourriture apportée, le mode d’élevage des volailles, le respect du bien être animal, voici autant de facteurs qui doivent être pris en compte pour acheter de la volaille de qualité.

Tableau comparatif  : différents types de poulets en France

CaractéristiquesPoulet blancPoulet jaunePoulet noir
✦ type de labelAOP, IGP ou Label RougeIGP ou Label RougeIGP ou Label Rouge
✦ couleur de la peaublanchejauneblanche
✦ couleur de la chairblanchedoréeblanche
✦ couleur des pattesblanches ou bleues [AOP poulet de Bresse]jaunesnoires
✦ couleur du plumagerouxrouxnoir
✦ nature de l'alimentation75 à 80 % de céréales75 à 80 % de céréales, dont majoritairement du maïs, ce qui lui confère sa belle couleur dorée, en raison des caroténoïdes contenus dans le maïs75 à 80 % de céréales
✦ spécificitéadapté à la découpegoût particulier développé par le maïschair assez fine
✦ localisation géographiquerégions nord et centre de la FranceLandes, et plus généralement la région sud ouest de la FranceBretagne, Bourgogne, Vendée

oriGIn vous propose ainsi ce guide d’achat afin de vous aider à choisir des poulets de qualité, disposant de labels officiels et reconnus.

Certains labels attestent en effet d’une agriculture raisonnée, permettant de reconnaître la qualité d’une bonne volaille dans le cadre d’une gastronomie responsable.

Sommaire

Comment choisir un poulet labellisé Volaille de France

En 2014, les professionnels français de la viande [porc, veau, lapin, volaille, cheval, bovin, ovin, caprin] créaient le label Viandes de France.

Pour autant, l’appellation Volaille de France est elle synonyme de qualité ?

Site officiel du Label Volaille de France

Label Volailles de France
Label Volailles de France

en synthèse : le label Volaille de France garantit au consommateur que ces volailles, nées en France, ont été également élevées, abattues et transformées sur le territoire français. Ce label ambitieux et évolutif est essentiellement centré sur la préférence nationale, à la différence des volailles et poulets Label Rouge par exemple. Il est aussi le garant du respect de la charte des bonnes pratiques d’élevage. La sécurité alimentaire fait partie des engagements forts de ce label. Et des contrôles rigoureux sont régulièrement effectués à tous les stades de la production

avis de la rédaction : ce label atteste du savoir faire, de la qualité alimentaire et de la traçabilité de la filière avicole française

La filière « poulet standard » française est durement concurrencée par l’importation de poulet à bas coût. Une démarche volontairement plus qualitative et durable serait un positionnement différenciant face au « toujours moins cher »

Complétés par d’autres labels, Label rouge ou label IGP par exemple, les poulets labellisés Volaille de France garantissent une viande particulièrement qualitative

Comment choisir un poulet Label Rouge [poulet de qualité supérieure]

Label Rouge
Label Rouge

en synthèse : le Label Rouge est le signe officiel français, qui garantit une qualité supérieure à celle des produits courants de même nature

Ce label alimentaire officiel a été créé dans le but d’apporter une garantie gastronomique au consommateur. Les contrôles portent ainsi à la fois sur les modes de production et la qualité du produit fini [tests de dégustation notamment]

Les propriétés organoleptiques [intensité du goût, qualité de la saveur, mais aussi texture, ou jutosité] de la viande de poulet sont en effet des critères déterminants pour l’obtention de ce label

avis de la rédaction : le cahier des charges qui définit la liste des poulets Label Rouge est très rigoureuxPour les volailles, outre les qualités gustatives de la viande, régulièrement testées à partir d’un panel de consommateurs, il est spécifié que l’origine de l’élevage doit être régionale

La nutrition et les conditions d’élevage sont également des points cruciaux. L’alimentation des poulets Label Rouge est 100 % végétale [dont 75 % de céréales]

Élevé dans un poulailler à faible densité, chaque animal dispose d’un espace extérieur de 2 m² minimum en appellation « plein air », et d’une surface illimitée pour les appellations « liberté »

téléchargement Label Rouge : cartographie des produits Label Rouge en France

Site officiel des volailles Label Rouge

Synthèse : comparatif des différents mode de production [mode d’élevage] des poulets

Mode de productionPoulet standardPoulet sous certification de conformitéPoulet fermier Label RougePoulet biologique
✦ race ou variétécroissance rapidecroissance intermédiairerustique à croissance lenterustique à croissance lente
✦ nature de l'élevageen claustration [en cage]en claustration [en cage]fermier en plein air ou en libertéfermier en plein air ou en liberté
✦ âge d'abattage35 à 40 jours56 jours minimum81 jours minimum81 jours minimum
✦ densité dans le poulailler20 à 25 poulets par m²18 poulets par m²11 poulets par m² au maximum10 poulets par m² au maximum
✦ espace en plein airaucunaucun2 m² minimum par poulet en appellation « plein air », et illimité en appellation « liberté »4 m² par poulet minimum, sur un parcours en accord avec les principes de l’agriculture biologique
✦ alimentation des volailles100 % végétaux, minéraux et vitamines100 % végétaux, minéraux et vitamines100 % végétaux, minéraux et vitamines, dont 75% minimum de céréales100 % végétaux, minéraux et vitamines, dont 95% minimum de matières premières issues de l’agriculture biologique
✦ qualité supérieure de la volailleaucunaucungarantie par des analyses sensorielles régulièresaucun
✦ contrôles indépendantsaucunaucunorganisme certificateur indépendantorganisme certificateur indépendant

Comment reconnaître un poulet labellisé I.G.P. [poulet de qualité]

Le label IGP [Indication Géographique Protégée] garantit pour la volaille française [et européenne], notamment une origine géographique clairement établie.

Au moins une étape parmi la production, la transformation et l’élaboration du produit, doit être réalisée dans une aire géographique déterminée, selon la définition de l’INAO, l’institut national français de l’origine et de la qualité.

Label Indication Géographique Protégée [IGP France]
Label Indication Géographique Protégée [IGP France]

en synthèse : le signe européen « Indication Géographique Protégée » atteste du nom d’une IGP. Les atouts nutritionnels et gustatifs, ainsi que les conditions d’élevage du poulet sont intrinsèquement liés à une aire géographique précise, qui est ici un gage de qualité. Il s’agit du principal critère d’obtention du label IGP. Associées à un savoir faire traditionnel local, ces poulets de qualité se démarquent d’un mode d’élevage intensif. Il existe un grand nombre de poulets et volailles labellisés IGP dans la filière française, ils ont ainsi des caractéristiques propres, comme leur appartenance à une race de volaille endémique, valorisées à partir de leur zone géographique

avis de la rédaction : le label IGP France, relatif donc à une identité géographique, est moins précis que d’autres, à l’instar du label AOP ou Label Rouge. Cependant, parmi la liste des volailles IGP, une grande majorité est élevée en plein air et labellisée Label rouge, si l’on regarde la carte des poulets IGP France

Tableau synthétique : liste des IGP en France pour la viande de volaille

IGP français pour la volailleNature de la viandeDate d’enregistrementContact
Volaille de l'Ain IGPViande : volaille [poulet, pintade, chapon, dinde, poularde, oie]IGP [1996]Volailles de l'Ain
Poulet, pintade, chapon de l'Ardèche IGP et label rougeVolaille [viande fraîche]I.G.P. [2016]Volaille de l'Ardèche IGP
IGP Volaille d'AlsaceViande : volaille1996 [IGP]Volailles d'Alsace
Volaille IGP d'AncenisVolailleI.G.P. : 1996Volaille d'Ancenis
Oie d'Anjou IGPVolaille [oie]Date IGP [2011]Oie d'Anjou
Volailles d'Auvergne IGPViande : volailleIndication géographique protégée : 1996Volaille d'Auvergne
IGP volaille du BéarnViande : volailleDate du label [1996]Volailles du Béarn
Volailles du Berry igpViande [volaille]1996 [date de certification]Volaille du Berry
Volaille de Bourgogne I.G.P.  et Label Rouge volailles de BourgogneViande [poulets, pintades, chapons, dindes et poulardes]Date du label : 1996Volailles de Bourgogne
I.G.P. volaille de BretagneViande [poulets, pintades, chapons, poulardes et dindes]1996 [date d'obtention du label]Volaille de Bretagne
Poulets, chapons des Cévennes IGPViande de volaille2013 [date d'obtention du la bel IGP]Volaille des Cévennes
IGP volaille de ChallansViande [caille, canette, pintade, poulet blanc, poulet jaune, poulet noir, chapon, poularde, dinde, oie]IGP [1996]Volailles de Challans
Volaille champenoiseViande [poulet blanc fermier, poulet jaune, chapon, poularde, dinde]1996 [IGP]Volailles champenoises IGP
IGP volaille du CharolaisVolailles1996 [indication géographique protégée]Volailles du Charolais
Volaille de Cholet I.G.P.Viande [volailles]IGP depuis 1996Volailles de Cholet
Volailles de la DrômeVolailles [poulets jaunes et noirs]1996 [I.G.P.]IGP volailles de la Drôme 
Pintadeau de la DrômeViande de volaille2010 [IGP]Volailles de la Drôme I.G.P.
IGP volailles du ForezViande : volaille1996 [I.G.P.]Volaille du Forez
Volaille de GascogneViande [volailles]IGP : 1996Volaille de Gascogne IGP
IGP volaille du GâtinaisViande : volailleIGP : 1996Volaille du Gâtinais
I.G.P. volaille du Gersvolailles [poulet blanc, jaune, noir, chapon, poularde, pintade, dinde1996, indication géographique protégéeVolaille du Gers
Volaille de Houdan IGPViande : volailleIGP [1996]Volaille de Houdan
IGP volaille de Janzé, volaille de Janzé Label RougeVolaille [poulet blanc, jaune, dinde fermière, chapon, pintade]1996Volaille de Janzé
Volailles des Landes IGP et Label RougeVolailles [poulets, dindes, pintades, chapons, cailles]IGP [1996], Label Rouge [premier Label Rouge français en 1965]Volailles des Landes
Volailles I.G.P. de LangresViande : volaille1996 [I.G.P.]Volaille de Langres
Label Rouge et IGP volailles du LanguedocPoulets, poulardes, dindes, pintades, chapons [viande fraîche de volaille]IGP [1996]Volaille du Languedoc
Volaille du Lauragais i.g.p.Viande [volaille]1996Volaille du Lauragais
Volaille de Licques i.g.p. et label rougeVolaille [poulet fermier blanc, jaune, chapon, pintade, et dinde]i.g.p. 1996Volailles de Licques
IGP et label rouge volaille de LouéVolaille [poulet, pintade, canette, poule, chapon]IGP [2008]Volailles de Loué
Volaille du Maine IGPVolaille [viande]1996Volaille du Maine
IGP et Label Rouge volaille fermière de NormandieVolaille [dinde fermière de Noël, poulet blanc fermier, poulet jaune cou nu fermier, poulet noir fermier, chapon fermier, pintade fermière, ...]IGP [1996], label rouge [1985]Volailles de Normandie
Indication géographique protégée et label rouge volailles de l'OrléanaisViande [volaille]I.G.P. [1996]Volaille de l'Orléanais
I.G.P. et L.R. [Label rouge] volaille du Val de SèvresViande [volaille]1996 [label IGP] et 1977 [Label rouge]Volailles du Val de Sèvres
Volaille du Velay IGPViande : volailleLabel Européen Indication Géographique Protégée [1996]Volailles du Velay
Volailles de Vendée i.g.p. et label rougeVolaille [viande]1996 [I.G.P.]Volaille de Vendée
Poulet, poularde, chapon du Périgord IGPViande : volaille2016 [IGP]Volaille du Périgord

Comment consommer un poulet avec Label AOP [la MEILLEURE qualité européenne de poulet]

Poulet A.O.P.

Index : liste des A.O.P. en France pour la viande fraîche de volaille

France [AOP FR] : viande fraîche labelliséeNature de la viandeDate d’enregistrementContact
Volailles de Bresse AOPViande de volaille : poulet, poularde, chaponAOC : 1957
AOP : 2000
Poulet de Bresse, poularde de Bresse, chapon de Bresse
A.O.P. dinde de BresseViande de volaille : dindeA.O.C. : 1976
A.O.P. : 2003
Appellation dinde de Bresse

Pourquoi acheter une volaille Bleu Blanc Cœur

Site officiel de la volaille Bleu Blanc Cœur

Association Bleu Blanc Cœur
Association Bleu Blanc Cœur

en synthèse : la filière Bleu Blanc Cœur s’inscrit dans une démarche reconnue par l’État, et axée sur un cahier des charges valorisant la nutrition, l’environnement et la biodiversité. Les volailles sont issues d’une souche à croissance lente, et sont abattues à l’âge de 56 jours minimum [contre 35 à 40 jours pour un poulet standard]

avis de la rédaction : l’alimentation donnée aux volailles Bleu Blanc Cœur est 100 % végétale [dont 70 % de céréales] et garantie sans OGM. Les graines de lin composent aussi la base de leur nourriture, complétée par des vitamines et des minéraux. Bénéficiant d’une alimentation équilibrée, ces volailles de qualité vivent mieux et en bonne santé

Comment choisir la catégorie d'un poulet [mode d'élevage]

La catégorie d’un poulet renseigne sur le mode de production, les conditions d’élevage et l’attention portée au bien être animal.

Ainsi, les poulets fermiers Label Rouge, IGP, ou biologiques, sont des volailles à croissance lente. En opposition au poulet standard, ou poulet en claustration [cage], ces poulets de qualité sont qualifiés de poulets alternatifs. Ces poulets de qualité sont généralement issus de races rustiques.

Élevés en plein air ou en liberté, les poulets labellisés Label Rouge [fermiers] ou qui ont le label Bio disposent de plus d’espace dans le poulailler, comme à l’extérieur.

Leur alimentation est rigoureusement sélectionnée : composée à 100% de végétaux, minéraux et vitamines, elle est constituée à 75% de céréales pour les poulets fermiers, et à 95% minimum de matières premières biologiques pour les poulets bio France, garantis sans OGM et sans antibiotiques.

Comment choisir le calibre d'un poulet [la taille ou le poids]

On distingue 4 différents calibres de poulets [petit, moyen, gros et très gros], définis en fonction de leur poids, ou taillede moins de 1,3 kg pour le calibre 1 [le plus petit] à plus de 2,2 kg pour le calibre 4 [le plus gros].

Le calibre du poulet correspond au poids du poulet vivant.

Tableau illustratif : comparatif des différents calibres des poulets en France

Calibre des pouletsDescriptionPoids
calibre 1petitmoins de 1,3 kg vivant, ou moins de 850 g éviscéré, sans abattis
calibre 2moyenentre 1,3 et 1,7 kg vivant, ou entre 850 g et 1,1 kg éviscéré, sans abattis
calibre 3grosentre 1,7 et 2,2 kg vivant, ou entre 1,1 et 1,4 kg éviscéré, sans abattis
calibre 4très grossupérieur à 2,2 kg vivant, ou supérieur à 1,4 kg éviscéré, sans abattis

Comment lire l'étiquette d'un poulet [traçabilité sanitaire]

Pour les produits issus de la volaille transformée, comme des escalopes de dinde, ou des aiguillettes de poulet, l’étiquette comporte systématiquement 5 informations majeures :

  • le numéro du lot, avec le code barres associé [pour la traçabilité de la viande]
  • la date de transformation en France
  • la date limite de consommation
  • l’estampille sanitaire
Etiquette sanitaire pour la volaille en France
Etiquette sanitaire pour la volaille en France

L’estampille sanitaire inclut le préfixe FR, certifiant que la volaille entière est d’origine française [née, élevée, abattue, et transformée en France]

Puis, sur la seconde ligne, sont indiqués les numéros du département de l’abattoir et de la commune, ainsi que le numéro de l’abattoir, séparés par des points

Enfin, la mention CE indique le caractère commercialisable de la viande dans l’Union européenne, et à l’export hors du pays de production

Pour le poulet entier, comme le poulet fermier Label Rouge élevé en plein air, les mentions « fermier » et « élevé en plein air » indiquées sur l’étiquette, garantissent un mode d’élevage valorisant le bien être animal et le respect de l’environnement.

Etiquette sanitaire pour la volaille Label Rouge en France
Etiquette sanitaire pour la volaille Label Rouge en France

Les garanties assurées par le Label Rouge sont attestées par la présence de son logo officiel unique, ici en bas à droite

Les garanties liées à la sécurité alimentaire, au contrôle et à la traçabilité de la volaille sont également renseignées

Comprendre la classification qualitative des poulets

Les poulets, et les volailles en général, se répartissent en 3 classes de qualité [A, B ou C].

Les principaux critères de classification qualitative sont la masse musculaire, l’état d’engraissement de l’animal, la présence ou non de plumes, de duvet, ou de sicots, et d’éventuels défauts détectés avant ou après l’abattage, ou durant le stockage.

Le mode d’élevage contribue également à la classification des poulets :

  • les poulets AOP ne sont commercialisés qu’en catégorie A
  • les poulets IGP ou Label Rouge ne sont vendus qu’en catégorie A
  • les poulets industriels sont répertoriés en catégorie A, B, ou C

Tableau comparatif : inventaire des classifications qualitatives des poulets en France

Classification des pouletsDescription
Classe Apoulet ayant la meilleure conformation [85 % de la consommation française], masse musculaire importante, corps ferme et bien musclé, pas de plume, ni de sicot
Classe Bpoulet présentant un ou deux défauts, dont déformations, engraissement insuffisant, déboîtages et fractures tolérés
Classe Ctous les autres poulets, dont la qualité hygiénique est satisfaisante, et qui sont destinés aux industries alimentaires de transformation

Connaître le mode de conditionnement [commercialisation] des volailles

Concernant la commercialisation en France, on distingue 4 principaux modes de conditionnement des poulets de chair. Ces conditionnements influent également sur le choix de cuisson le plus adapté.

Ainsi, on recense plusieurs conditionnements à la vente :

  • découpé en morceaux
  • prêt à cuire [PAC]
  • effilé, saigné et plumé
  • non vidé, saigné et plumé

Répertoire comparatif : guide des modes de conditionnement des volailles en France

Mode de conditionnementDescription
volaille découpée en morceaux découpée et conditionnée dans des ateliers certifiés
morceaux présentés crus, précuits ou cuits, ils sont réfrigérés ou surgelés
volaille éviscérée ou prête à cuire [PAC], saignée et pluméeablation totale des viscères
présentée avec ou sans abattis [abats]
volaille effilée, saignée et pluméeablation des intestins
les autres viscères restent à l’intérieur
pattes, tête et cou sont conservés
réservée aux volailles de qualité, les abattis peuvent être utilisés
volaille non vidée, saignée et pluméeissue de petites exploitations
sans garantie sanitaire

Comment cuire un poulet de qualité, avec quel mode de cuisson

Après avoir soigneusement choisi votre poulet de qualité, il vous faut désormais le préparer et le cuire. Objectif, REGALER vos convives !!

Un poulet de qualité nécessite une cuisson plus longue, mais aussi plus douce, afin de profiter de toutes ses saveurs, et ainsi préserver ses qualités gastronomiques.

Bien que la viande de poulet puisse se décliner en de nombreuses préparations et cuissons, le poulet du dimanche, lentement rôti au four, remporte tous les suffrages.

Ainsi, pour que le poulet soit savoureux à souhait, il ne faut pas l’exposer trop longtemps à une forte température.

Commencez, par exemple, votre cuisson avec un four réglé à  140 °C, puis augmentez progressivement la température, jusqu’à 180 °C. Enfin, colorez le sous le grill quelques instants à 210 °C, pour qu’il soit appétissant et légèrement croustillant.

Ce mode de cuisson, dit en basse température, conviendra parfaitement pour éviter tout dessèchement.

En complément, vous pouvez également le cuire à l’étouffée, dans une cocote en terre cuite, adaptée pour la cuisson au four. Il conservera ainsi toute son humidité.

Comptez en moyenne 1 heure de cuisson par kilogramme de viande. Toutefois, la cuisson peut dépendre de plusieurs facteurs, parmi lesquels, le poids, la classification qualitative des poulets, ou leurs différents modes de conditionnement.

En complément, voici quelques termes communément utilisés pour les différents morceaux et découpes des volailles :

  • escalope, filet, poitrine, blanc, suprême, magret
  • aile, aileron
  • cuisse, pilon, gras de cuisse

Économie de la volaille de qualité : la France, PREMIER producteur européen de volailles de PLEIN AIR

La France est le seul pays au MONDE, qui a su préserver l’élevage d’une aussi large diversité d’espèces de volailles, combiné avec différents modes d’élevage, notamment alternatifs.

Cette situation fait de la France, une EXCEPTION en Europe et même dans le monde, selon l’Anvol [syndicat interprofessionnel des producteurs de volailles].

Ainsi, la France fait partie des principaux producteurs de volailles de l’Union européenne :

  • 1er producteur européen de volailles de plein air [bio, Label Rouge, IGP], dite alternatives
  • 1er producteur européen pour la diversité des élevages : poule, poulet, coquelet, dinde, chapon, poularde, canard, pintade, oie, caille, pigeon, lapin
  • 1er producteur européen de canard, 2ème producteur mondial
  • 1er producteur de pintades en Europe
  • 2ème producteur européen de dindes, 3ème mondial
  •  2ème producteur de volailles en Europe
  • 4ème producteur européen de poulets
  • 3ème consommateur de volaille en Europe

L’économie avicole est donc très importante en France. Qu’il s’agisse des accouveurs, des éleveurs, des producteurs d’aliments, ou encore des industriels, le secteur de la volaille emploie au moins 100 000 personnes en France, en 2019.

Sur 14 000 éleveurs, 4 000 sont dédiés à l’élevage de volailles labellisées, en plein air.

La volaille y est la seconde viande la plus consommée, après le porc : en 2019, un Français en consommait en moyenne 28 kilos.

Paradoxalement, la restauration hors domicile en France est très dépendante des importations de volailles à bas coût.

En 2020, 41 % des poulets consommés en France ont été importés. Alors qu’en 2000, les importations de poulets représentaient à peine 25 %, elles culminent à 46 % sur le premier semestre 2021.

La volaille importée, souvent beaucoup moins qualitative, est significativement moins chère que la volaille française. Par exemple, concernant le poulet « standard », les filets français coûtent deux fois plus chers que les filets de poulet d’origine ukrainienne. 

Cette volaille importée bénéficie de règles et de contrôles beaucoup moins stricts tant en matière de bien être animal, que d’exigences sanitaires ou sociales [bien être du personnel]. 

Cependant en 2020, la consommation de volaille française à domicile a connu une progression de 9,3 % en 1 an, avec une mention spéciale pour le poulet de chair, dont la hausse est de 12,3 % !!

L’attention portée par les Français à une alimentation respectueuse et durable a ainsi bénéficié à la filière avicole française et ses différents labels de qualité.

Partager sur facebook
Partager
Partager sur linkedin
Partager
Retour haut de page