Appelation d'Origine Protégée [AOP]

Signe d’une grande QUALITE et d’un savoir faire UNIQUE, reconnus partout en Europe, l’Appellation d’Origine Protégée soulève pourtant quelques interrogations : quelles différences avec l’AOC ? Que signifie cet acronyme ?

Tous les gourmets, gourmands, et amateurs de produits alimentaires de qualité la connaissent, mais peu savent la définir correctement.

L’Appellation d’Origine Protégée [AOP] est la plus POPULAIRE et la plus VERTUEUSE des appellations d’origine, aux côtés de l’AOC FR qu’elle remplace, et l’IGP qui la complète.

Les origines du label et son histoire, sa définition, ou la liste des produits, nous passons en revue, dans ce GUIDE, toutes les questions que vous vous posez sur l’AOP. 

Sommaire

Aux origines de l’appellation d’origine protégée [historique]

L’appellation d’origine protégée est un label officiel accordé par la Commission Européenne, à la différence de l’AOC, qui est une appellation française.

Ce signe alimentaire est réservé aux produits élaborés avec un savoir faire unique, possédant un lien fort avec une zone géographique déterminée. Les caractéristiques des produits labellisés AOP sont essentiellement liées à la typicité d’un terroir.

En France, on dénombre environ 45 fromages AOP tels que l’Abondance, le Chaource, le Munster ou encore le Saint Nectaire. Cependant, les produits laitiers ne sont pas les seuls produits du terroir à pouvoir bénéficier d’une AOP. 

En effet, les huiles, les viandes, les fruits, légumes, ou les vins peuvent également prétendre à une appellation d’origine protégée. À l’instar de certains labels privés, l’AOP est un gage de qualité pour les consommateurs.

Pour plus d’informations, nous vous proposons une définition de l’AOP encore plus détaillée.

Huile d'olive de Kalamata AOP

Qu’est ce que ça veut dire AOP ? [définition]

Label Appellation d'Origine Contrôlée [AOC France]
Label Appellation d'Origine Contrôlée [AOC France]

L’histoire de l’AOP débute en France, en 1935 avec la naissance de la démarche AOC. Cette appellation d’origine contrôlée visait à protéger les vins et eaux de vie, suite à la crise viticole du début du XX ème siècle.

Ainsi, en 1936 naissent les premières AOC viticole de France : Arbois, Châteauneuf du Pape, Monbazillac et Tavel.

Il faut attendre les années 90 pour que l’AOC se généralise à l’ensemble des produits issus de l’agriculture.

En 1992, L’Union européenne s’inspire du label français et annonce la mise en place d’une politique de valorisation des produits agricoles européens, avec les AOP.

L’appellation d’origine protégée s’applique alors aux produits européens issus de l’agriculture, à l’exception des produits viticoles. Ces derniers devront patienter jusqu’en 2009 pour bénéficier de ce label.

Qui délivre l’AOP ? [autorité]

INAO [Institut National de L'Origine et de la Qualité Alimentaire]
INAO [Institut National de L'Origine et de la Qualité Alimentaire]

Chaque pays membre de l’Union Européenne, par l’intermédiaire de son ministère de l’agriculture, désigne une entité au niveau national, pour instruire et valider les dossiers d’homologation sous label AOP, IGP et STG. Pour la France, cet organisme est l’INAO.

Ces étapes réussies, le dossier est transmis à la DG Agriculture de la Commission Européenne.

Équivalent européen de l’AOC, l’appellation d’origine protégée est donc accordée par la Commission Européenne.

Afin de pouvoir prétendre à une AOP, un produit doit correspondre à un cahier des charges précis, des critères stricts et doit bénéficier des standards de qualité propres à ce label. 

Synthèse : correspondances européennes pour le label AOP [appellation d’origine protégée] dans les différents pays membres de l’UE

PaysAbréviationsAppellations d’OrigineSigles
Bulgarie[bg]защитено наименование за произходЗНП
Espagne[es]denominación de origen protegidaDOP
Tchéquie[cs]chráněné označení původuCHOP
Danemark[da]beskyttet oprindelsesbetegnelseBOB
Allemagne[de]geschützte ursprungsbezeichnungGU
Estonie[et]kaitstud päritolunimetusKPN
Grèce[el]προστατευόμενη oνομασία προέλευσηςΠΟΠ
Royaume Uni[uk]protected designation of originPDO
France[fr]appellation d’origine protégéeAOP
Suisse[ch]appellation d’origine protégéeAOP
Irlande[ga]protected designation of originPDO
Italie[it]denominazione d’origine protettaDOP
Lettonie[lv]aizsargāts cilmes vietas nosaukumsACVN
Lituanie[lt]saugoma kilmės vietos nuorodaSKVN
Hongrie[hu]oltalom alatt álló eredetmegjelölésOEM
Malte[mt]denominazzjoni protetta ta’ oriġiniDPO
Pays Bas[nl]beschermde oorsprongsbenamingBOB
Pologne[pl]chroniona nazwa pochodzeniaCHNP
Portugal[pt]denominação de origem protegidaDOP
Roumanie[ro]denumirea de origine protejatăDOP
Slovaquie[sk]chránené označenie pôvoduCHOP
Slovénie[sl]zaščitena označba poreklaZOP
Finlande[fi]suojattu alkuperänimitysSAN
Suède[sv]skyddad ursprungsbeteckningSUB
Croatie[hr]zaštićena oznaka izvornostiZOI
Luxembourg[lu]appellation d’origine protégéeA.O.P.
Belgique[be]appellation d’origine protégée [FR] ou beschermde oorsprongsbenaming [NL]AOP [FR] ou BOB [NL]
Autriche[at]geschützte ursprungsbezeichnungGU
Chypre[cy]προστατευόμενη oνομασία προέλευσηςΠΟΠ

Quelles sont les règles en matière d'appellation d'origine protégée ? [réglementation]

Le symbole AOP doit figurer sur l’étiquetage de chacun des produits concernés, à l’exception de certains vins, qui eux, peuvent être encore autorisés à porter l’appellation AOC.

Avant de pouvoir bénéficier d’une AOP ou AOC, un produit agricole doit répondre à des règles d’élaboration précises, inscrites dans un cahier des charges.

De plus, ces règles font l’objet de plusieurs contrôles réalisés par un organisme indépendant, agréé par l’institut national de l’origine et de la qualité [INAO].

Chaque produit doit alors respecter la réglementation correspondante :

AOP agroalimentairesAOP viticoles

Les appellations d’origine protégées en France [liste FR]

En 2022, 749 produits issus de l’agriculture bénéficient d’une Indication Géographique [AOP, IGP, IG].

470 produits disposent d’une appellation d’origine protégée en France, dont 50 produits laitiers [fromages, beurres, crèmes]. La filiale laitière est le plus gros producteur agroalimentaire de produits AOP, on distingue exactement 45 fromages, 3 beurres et 2 crèmes.

On retrouve parmi les fromages AOP, le Camembert de Normandie, le Brie de Meaux, le Maroille, le Comté, la Fourme d’Ambert ou encore l’Époisses. D’autres produits du terroir possèdent ce label européen, tels que les olives de Nyons, le mele di Corsica ou miel de Corse, mais encore les volailles de Bresse, le porc noir de Bigorre ou la noix de Grenoble.

En 2013, on estimait que 9,5 % du lait de vache, 10,2 % du lait de chèvre et 41,6 % du lait de brebis collecté concernait des produits AOP.

On dénombre également 361 appellations viticoles AOP. Il existe aussi 53 spiritueux et eaux de vie AOP, et 4 cidres et poirés AOP.

De nombreux produits AOP participent au rayonnement de la gastronomie française à travers le monde, parmi lesquels les lentilles vertes du Puy, les moules de bouchot de la baie du Mont Saint Michel ou encore le Champagne et les grands crus de Bordeaux, ou de Bourgogne.

Questions fréquentes sur l'AOP [FAQ]

L’appellation d’origine contrôlée ou AOC désigne un produit alimentaire qui répond aux mêmes critères que l’AOP

Ce signe permet la protection du nom du produit sur le territoire français en attendant son enregistrement et sa protection au niveau européen

L’AOC est un signe officiel permettant d’identifier un produit gastronomique, dont toutes les étapes du produit [production, transformation, élaboration] sont réalisées selon un savoir faire reconnu, dans une aire géographique déterminée

Les AOC ne sont pas DÉLOCALISABLES

L’AOC ou appellation d’origine contrôlée est le label alimentaire français, historique, octroyé à certains produits agricoles élaborés, ou cultivés selon un savoir faire traditionnel et unique, dans une zone géographique définie

L’AOP est devenu l’équivalent de l’AOC, et le remplace progressivement

L’AOP ou appellation d’origine contrôlée est, quant à elle, attribuée par la Commission Européenne et vise à homologuer et protéger un produit agricole au niveau mondial

Tout comme l’AOP, l’indication d’origine protégée [IGP] identifie un produit issu de l’agriculture, dont la qualité et l’élaboration sont liées à sa zone géographique d’origine

Ces deux labels sont accordés par la Commission Européenne, et s’appliquent aux produits agricoles ou viticoles des états européens

Afin de prétendre à l’IGP, au moins une étape entre la production, la transformation, et l’élaboration doit être réalisée dans une zone géographique délimitée

Les produits AOP doivent au contraire être produits, élaborés et transformés dans leur secteur d’origine

En 2022, la France compte 46 fromages AOP

Ils sont fabriqués à partir de lait de vache, mais aussi de chèvre ou brebis, et sont, soit au lait cru, thermisé ou pasteurisé, fruit d’une diversité importante, et d’une palette gustative unique

Parmi les plus connus, on peut citer le Camembert de Normandie, le Comté, le Roquefort, ou encore le Brie de Meaux

Le miel est classé sous la catégorie du portail eAmbrosia :

  • classe 1.4,  autres produits d’origine animale (œufs, miel, produits laitiers sauf beurre, …)

En 2022, la France compte 2 miels AOP :

  • Miel de Corse, mele di Corsica
  • Miel de sapin des Vosges

Le miel est répertorié sous la rubrique de l’index eAmbrosia :

  • classe 1.4,  autres produits d’origine animale (œufs, miel, produits laitiers sauf beurre, …)

L’Union Européenne en recense 28 en 2022, dont le Portugal 9 :

  • Zagorski bagremov med [Croatie]
  • Slavonski med [Croatie]
  • Miód spadziowy z Beskidu Wyspowego [Pologne]
  • Podkarpacki miód spadziowy [Pologne]
  • Strandzhanski manov med [Bulgarie]
  • Pefkothymaromelo Kritis [Grèce]
  • Meli Elatis Menalou Vanilia [Grèce]
  • Miel Villuercas Ibores [Espagne]
  • Miel de Liébana [Espagne]
  • Miel de Granada [Espagne]
  • Miel de Tenerife [Espagne]
  • Miel de La Alcarria [Espagne]
  • Miel de Liébana [Italie]
  • Miele delle Dolomiti Bellunesi [Italie]
  • Miele della Lunigiana [Italie]
  • Kraški med [Slovénie]
  • Kočevski gozdni med [Slovénie]
  • Lazdijų krašto medus [Lituanie, Pologne]
  • Mel do Parque de Montezinho [Portugal]
  • Mel de Barroso [Portugal]
  • Mel da Serra da Lousã [Portugal]
  • Mel dos Açores [Portugal]
  • Mel do Alentejo [Portugal]
  • Mel da Serra de Monchique [Portugal]
  • Mel da Terra Quente [Portugal]
  • Mel das Terras Altas do Minho [Portugal]
  • Mel do Ribatejo Norte [Portugal]
  • Miel du Grand Duché de Luxembourg [Luxembourg]

Dès 1905, la France a initié une démarche de valorisation et certification de ses produits agricoles

Cette approche a donné naissance aux appellations d’origine contrôlée [AOC]. C’est alors une démarche unique, qui ne rencontre aucune correspondance en Europe et dans le monde

C’est en 1935, au travers d’un décret loi, que sera créé l’INAO, Institut National de la Qualité et de l’Origine

Avec son label AOC, le système français de valorisation de la gastronomie de haute qualité a largement influencé la politique agricole de L’Union Européenne, au travers de la création du système AOP

Partager
Partager
Retour haut de page